Cinéma - Coup de coeur Art et Essai

Publié le par Mairie de Capvern

Cinéma - Coup de coeur Art et Essai

Le cinéma de Capvern vous propose son Coup de cœur du mois avec le film « Loin des hommes » de David Oelhoffen. Diffusé le lundi 9 février à 20h30, cette adaptation d’une nouvelle d’Albert Camus “L’Hôte”, se situe stylistiquement à l’opposé de la sobriété, de la simplicité et du lyrisme de Camus. Son réalisateur a souhaité transformer ce texte sur l’engagement en un film sur l’altérité, la découverte de l’autre.

Si l’imagerie classique du western plane sur "Loin des hommes", David Oelhoffen renoue également avec une tradition du cinéma de genre européen, celle du «western spaghetti» et de son pendant politique le «western zapata».

L’armée française et le front de libération algérien remplaçent ici soldats et révolutionnaires mexicains. Sur les traces d’un cinéma populaire des années 70 révolu, "Loin des hommes" ambitionne de raconter la grande histoire et les soubresauts du monde par le prisme du cinéma de genre. Dès les premières secondes, tout, chez David Oelhoffen, rappelle les grands westerns de jadis : les grands espaces de l'Atlas évoquent les lieux déserts du vieil Ouest où, lorsqu'on s'y attend le moins, l'ombre de l'ennemi se reflète sur des rochers. Daru, l'instituteur humaniste (Viggo Mortensen) chargé, contre son gré, de livrer aux gendarmes un Arabe assassin, prend des airs de cow-boy ¬héroïque, style John Wayne ou Kirk Douglas. Et lorsqu'il lui fait défendre son prisonnier contre les propres membres de sa tribu, le cinéaste a évidemment songé au Vent de la plaine, de John Huston, où Burt Lancaster refusait de rendre aux Indiens leur « soeur de sang », Audrey Hepburn...

A ne pas manquer donc ce lundi à Capvern Les Bains