Des nouvelles de nos abeilles - Suite

Publié le par Mairie de Capvern

Des nouvelles de nos abeilles - Suite

Les abeilles de la ruche pédagogique située à proximité du terrain de tennis à Capvern Les Bains se sont bien adaptées à leur nouvel habitat et notamment cette grande colonne accolée à la ruche et qui leur impose une sortie à 2m80 du sol.

Toutefois, notre apiculteur, Geoffroy De Valensart, a visité nos abeilles et voici son diagnostic : celles-ci sont en bonne santé, elles ont fait suffisamment de réserve pour l’hiver mais … mais petit souci : le varroa, acarien bien connu des apiculteurs pour les dégâts qu’il peut engendrer, est présent dans la ruche. Pas en grande quantité mais il est à prendre en compte et il va falloir lui faire comprendre qu’il n’est pas le bienvenu.

Ce parasite ressemble à un minuscule crabe, très aplati et doté de pattes à la fois très courtes et très puissantes pour s' agripper notamment sur le dos de son hôte afin de lui perforer son garde-manger et y puiser son repas.

Pour s'en débarrasser, il existe une méthode originale, naturelle, peu couteuse, simple et efficace : mettre une feuille de rhubarbe sur le dessus des cadres à traiter. Les abeilles vont dévorer cette feuille et ingurgiter l’acide oxalique contenu naturellement dans la plante. Le varroa, n’aimant pas cet acide, tombera naturellement des l’abeille et il suffira alors de le récupérer sur le plateau de fond de ruche. Vous limitez ainsi l'avancée du parasite tout en respectant l'environnement et le développement des vos colonies d'abeilles.

A bon entendeur !

(Extrait de l'article rédigé par Sandy Mossion, Animatrice Nature à CTTA)