Coup de projecteur sur l'Epicerie Coulary au village

Publié le par Mairie de Capvern

L’épicerie « Coulary » au village, c’est l’essentiel sur 50m² de point de vente. Cela va de la charcuterie à la fromagerie à la coupe, aux fruits et légumes en passant par un dépôt de pain, les produits d’hygiène, la presse mais aussi les conserves, le café, les boissons et bien sûr les glaces l’été.

Besoin d’un dépannage : pas utile de prendre la voiture, juste une petite promenade !

Nous souhaitons tout d’abord remercier Madame Coulary, la gérante, et la féliciter pour sa disponibilité durant tous les confinements et notamment son sérieux et sa réactivité lors du 1er confinement où elle a su organiser des commandes spécifiques et des livraisons partout sur la commune.

Certes, Mme Coulary se projette à l’échelle de deux à trois ans sur une retraite bien méritée mais se plait aussi à envisager une transmission plus rapide si une belle opportunité de reprise se présentait. Elle voit bien de jolis projets pour développer cette activité avec un nouveau gérant comme une épicerie ambulante dans les Baronnies en complément, le développement du réseau avec les producteurs locaux, …

La Mairie, de son côté, va tenter de l’accompagner dans cette transition notamment en intégrant son activité dans le nouveau projet de reprise de l’ancienne « boulangerie Lagleize » avec un espace plus spacieux et adapté.

Enfin, la Mairie souhaite démentir les insinuations concernant une éventuelle fermeture de ce petit commerce de proximité. Celles-ci semblent provenir d’une mauvaise interprétation d’une délibération du Conseil Municipal.

Comme vous le voyez, la fermeture de ce petit commerce de proximité n’est pas d’actualité, bien au contraire. Il est d'abord question de conforter son assise et sa présence au cœur du village car elle est un maillon essentiel de cette dynamique de territoire.

Cet effort ne doit toutefois pas être celui principal de la gérante, ni de la collectivité dans un projet à long terme mais bien celui de chacun, à travers quelques petits achats de la vie de tous les jours. Car, comme le dit l’adage, « nos emplettes sont nos emplois » et ce commerce garantit indéniablement la qualité de vie de notre village.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Bonjour, il y a l'exemple en france de petits commerces de ce type ayant été transformé en épicerie "locale", ou les produits sont issus majoritairement des productions locales, excepté certaines denrées, et tenues en roulement par les habitants (2h par mois). Un tel projet permettrai de créer du lien et promouvoir le savoir faire des producteurs locaux, en complément du marché.
Merci
Répondre